Centre Ville

65200 Bagnères-de-Bigorre

PHAART - 20,21,22 avril 2018 - Parcours ateliers et galeries d'art - Hautes-Pyrénées

Phaart #Off / Vendredi 20 avril 2018 / 14h00

Street Art Contest

Concours organisé par la Mairie de Bagnères-de-Bigorre en partenariat avec Les 12 Couleurs et le Phaart

Découvrez les œuvres réalisées sur les vitrines et murs de la ville, échangez avec les artistes lors de leurs derniers ajustements, votez pour votre œuvre favorite…

Renseignements > colombe.sarrazin@ville-bagneresdebigorre.fr 

LE FAUNE

14 Rue Victor Hugo / 65200 Bagnères-de-Bigorre

Phaart #Off / Vendredi 20 avril 2018 / 20h30

Ouverture Off > Projection Urbaine / Vidéos de THOMAS BLANCHARD et GUILHEM MACHENAUD (CAPSUS)

+ JED ROBIN (Electro Live Mix) 

+ Apéro – Grignote par A LA LOUCHE

Carré Py’

3 Bis Avenue Maquis de Payolle / 65200 Bagnères-de-Bigorre

Phaart #Off / Vendredi 20 avril 2018 / 18h30 et 21h30

Dévêtu(e)s / Cie Thé A La Rue

Spectacle d’ouverture organisé par L’association Les Maynats

Interdit au moins de 16 ans.

10€/8€ (Tarif Réduit)

C’est dans un univers entre thalasso et fête foraine que Dévêtu(e) interroge notre rapport au corps. Qu’en est-il de ce corps que l’on passe notre temps à stimuler, à dénigrer ou encore à glorifier ? Dans l’espace Dévêtu(e), vous êtes invités à déambuler librement, à ouvrir les portes, à décrocher les casques, à regarder dans les boîtes et surtout à profiter pleinement de toutes les attractions. Partez à l’exploration du corps sans tabou ni provocation au travers d’une douzaine de propositions mêlant théâtre, danse, arts numériques… Restez curieux et lancez-vous à corps perdus dans cette aventure bienveillante !

La compagnie du Thé à la RUE utilise dans ce nouveau spectacle différentes formes artistiques au service d’un même sujet. Interroger le corps sans prétention et avec légèreté pour peut-être mieux se concilier avec son corps et celui des autres.

La compagnie du Thé à la rue a plus d’un tour dans ses cabines pour nous faire sortir de notre gangue, avec humour, sans nous forcer. Télérama

Dévêtu(e) tend un réseau de possibles dont chacun se saisit comme il veut ou comme il peut. Politis

Ici point de tabou ni de provocation, mais avant tout des regards artistiques sur le corps humain pour questionner et raisonner l’esprit. L’union